Trilogie Sleeping Beauty, De l’autre côté du miroir, Mary Brown

Trilogie

Sleeping Beauty, De l’autre côté du miroir, Mary Brown

CRÉATION 2014

L’histoire

Les trois histoires naissent toutes comme Colette Garrigan, à Liverpool.

‘Sleeping Beauty’ est la première. Histoire d’une princesse qui grandit dans un royaume, loin de celui des contes de fée.

‘De l’autre côté du miroir’ la deuxième, est celle d’une fille qui veut grandir, devenir adulte. Elle fait face à des challenges sur le grand échiquier de la vie. De pion à reine, tout comme la Alice de Lewis Carroll.

La troisième, ‘Mary Brown’, est une histoire de réconciliation et de voyage de retour.

Une Trilogie. Trois histoires qui illustrent le chemin de l’adolescence que Colette Garrigan a suivi dans les rues de Liverpool. Celui qui mène à l’âge adulte, la reconstruction après la démolition.

Chaque histoire est un spectacle à part entière. Ensemble les trois annoncent un voyage intéressant. Un voyage d’au moins trois jours qui permettra au public de sentir l’esprit de la résilience. De voir comment une histoire en cache une autre. De les découvrir l’une après l’autre comme les chapitres d’un livre, comme les cases sur l’échiquier de la vie.

Médias

 


Notes d’intention

Tout a changé en 2006 quand j’ai écrit la phrase suivante :

‘Il était une fois ma mère et mon père, ils habitent là dans cette maison…’

C’est comme ça que le spectacle ‘Sleeping Beauty’ démarre. Et c’est ainsi que j’ai commencé à utiliser mes racines (Liverpool) comme matière première de mon écriture. Je ne me suis pas rendue compte toute de suite que je venais d’ouvrir la boite de Pandore d’où tellement de choses auparavant cachées allaient sortir. Des histoires qui parlent de la résilience. Celles que je raconte m’ont fait donner le surnom du ‘Ken Loach de la Marionnette’. C’est vrai que je suis une grande admiratrice de cet homme et son travail m’inspire profondément. Je suis de Liverpool et grandir là bas était un parcours semé d’embuches. Mais ces années fondatrices ont fait de moi qui je suis et c’est avec cette voix de Liverpool que je vous raconte trois histoires : ‘Sleeping Beauty’, ‘Crowning Glory’ and ‘Mary Brown’. »

Distribution

Sleeping Beauty

Spectacle à partir de 13 ans – séances scolaires à partir de la quatrième jusqu’à la terminale.
Théâtre, théâtre d’ombres et d’objets

Durée : 55 minutes
Texte et mise en scène : Colette Garrigan
Interprétation : Colette Garrigan
Sous les regards complices de : Pascaline Herveet et Robin Frédéric
Musique originale : Pascaline Herveet
Arrangements : Pascaline Herveet et Sarah Auvray
Création lumière : Laurent Filo et Franck Bourget
Théâtre d’ombres : Colette Garrigan
Régisseurs lumière : Olivier Bourguignon / Jérôme Houles
Régie Son : Antoine Quoniam / Pierre Blin
Jauge 120 à 180 personnes
Espace scénique : Ouverture 6m – Profondeur 6m – Hauteur 3,5m
Obscurité totale nécessaire.

De l’Autre côté du miroir

Spectacle à partir de 13 ans – séances scolaires à partir de la quatrième jusqu’à la terminale.
Théâtre, théâtre d’ombres et d’objets
Durée : 55 minutes
Texte et mise en scène : Colette Garrigan & Sylvain Diamand
Interprétation : Colette Garrigan
Univers sonore : Jeff Gondek
Régisseur lumière : Olivier Beaudequin / Olivier Bourguignon
Régisseur son : Antoine Quoniam
Scénographie : Sylvain Diamand
Plasticien : Jonas Delhaye
Couture : Nathalie Deslandes
Modiste : HIZZY
Collaboration artistique sur la dramaturgie : Marja Nykanen et Claude Lapointe
Collaboration artistique : Sarah de Foresta et Johanna Saalo
Régisseurs lumière : Olivier Bourguignon / Jérôme Houles
Régisseurs son : Antoine Quoniam / Pierre Blin
Jauge 120 à 180 personnes
Espace scénique : Ouverture 7m – Profondeur 7m – Hauteur 3,5m
Obscurité totale nécessaire.

Mary Brown

Spectacle à partir de 13 ans – séances scolaires à partir de la cinquième au collège jusqu’à la terminale.
Théâtre, théâtre d’ombres et d’objets

Durée : 55 minutes
Texte et mise en scène : Colette Garrigan
Interprétation : Colette Garrigan et Laura Muller
Musique: Patrick Morton
Univers Sonore : Fabrice Bisson
Direction d’Acteur : Jean Louis Heckel
Manipulation – Théâtre d’objet : Sean Myatt
Régisseur Lumière : Jérôme Houles / Olivier Bourguignon
Régisseur Son : Antoine Quoniam
Décors : Sylvain Diamand
Crédits Photos : Virginie Meigné
Jauge 120 à 180 personnes
Espace scénique : Ouverture 7m – Profondeur 7m – Hauteur 3,5m
Obscurité totale nécessaire.

Share Project :

More Work